Partagez vos lignes à haut débit avec vos voisins

Publié le 17 Janvier 2006

John Markoff raconte dans le New York Times comment deux compagnies de la côte ouest ont, séparément, mis au point des technologies permettant à des voisins de mettre en commun leurs lignes à haut débit pour obtenir des connexions plus rapides à l’internet.

Les deux entreprises – Mushroom Networks et WiBoost – ont des approches technologiques légèrement différentes. Mais du point de vue des usagers l’effet est très semblable.

Ils doivent se procurer un appareil ou une antenne capable de s’alimenter à différents points d’accès dotés d’équipement WiFi. En mettant leurs ressources en commun il leur est possible d’obtenir des vitesses de connexion dix fois supérieures à celle dont ils sont censés bénéficier.

Une telle offre s’appuie sur le fait qu’en moyenne  la plupart d’entre nous n’utilisent leurs connexions à haut débit qu’au vingtième de leur capacité réelle (selon certaines estimations).

Ces technologies sont beaucoup moins ambitieuses que FON (voir (voir ce billet, celui-ci et celui-là)) qui cherche à établir un vrai réseau mondial, mais cela peut parfaitement changer la vie de voisins qui s’entendent bien. Commencer par la collaboration au niveau du quartier semble une excellente approche.

Le seul problème est que les fournisseurs d’accès risquent de ne pas trouver ça de leur goût.

Et vous ?

Commenter cet article