MacWorld : les premiers rejetons de l’union Apple-Intel

Publié le 11 Janvier 2006

Magsafeengadget Steve Jobs a donc annoncé (voir ce billet) deux nouvelles machines qui fonctionnent avec des microprocesseurs Intel : un iMac (disponible) et le MacBook Pro (portable, qui arrivera sur le marché en février).

Leur première vertu est d’être beaucoup plus puissantes que les précédentes (entre 2 et 3 fois pour le iMac et près de 5 fois pour le MacBook Pro). Elles le doivent aux microprocesseurs doubles Core Duo. Toute la gamme des Macs passerait progressivement sur Intel avant la fin de l’année.

Ceux que cela passionne sauront trouver tous les détails sur leurs sites habituels.

Les connaisseurs semblent très excités par le MacBook Pro, un super portable ultra puissant. Il possède, entre autres gadgets, une caméra intégrée pour les vidéoconférences et MacSafe, une nouvelle technologie qui fait que le câble d’alimentation du courant est tenu à l’ordinateur par un simple aimant. Conséquence : si quelqu’un se prend les pieds dedans, la prise saute toute seule et le MacBook ne se retrouve pas dans la position de la pierre au fond de la fronde de David. Sympa.

C’est une belle machine, incontestablement, mais à 5,6 livres (2,5kg) elle est beaucoup trop lourde à mon goût. En matière de portable mes limites se situent autour, voir en dessous, de 3 livres. Je louche, par exemple, en direction du Vaio TX de Sony qui pèse 2,7 livres soit 1,2kg.

Mais peut-être prends-je le mot « portable » trop au… poids de la lettre.

Qu’en dites-vous ?

[Photo trouvée sur engadget.com où vous trouverez en outre le compte rendu détaillé de la présentation de Jobs]

Commenter cet article