Une critique du Monde (et de quelques autres)

Publié le 31 Décembre 2005

Ce billet de Kirk McElhearn (qui écrit sur les Mac et vit dans le sud de la France) souligne trois gros défauts des journaux en ligne: l’absence de recours permettant de survoler l’intégralité du contenu, l’excès de publicité (surtout quand elle bouge et fait du bruit) et l’excès de liens qui partent dans toutes les directions. Un problème qui affecte, selon lui, les plus grands quotidiens.

« look at the New York Times or Washington Post, to cite only two "newspapers of record". Their main pages are also a cacophony of links; hundreds of them, to stories, columns, sections, ads and more. It is virtually impossible to navigate any of these pages. For a really bad layout, see Le Monde, one of France's newspapers of record: even if you read French, there is little hope that you'll be attracted to anything in their miasma of links. »

Il ajoute que Salon.com fait mieux pour la mise en page des articles (sans doute parce qu’il n’a jamais eu de version papier), mais pas pour la une qui est aussi mauvaise que les autres.

L’excès de liens s’explique peut-être par le fait qu’au début les gens lisaient rarement des articles non signalés dans la page d’accueil. A l’heure du RSS et maintenant que l’accès principal se fait par l’intermédiaire des moteurs de recherche, il est peut-être temps de revenir à des pages d’accueil plus légères.

Je vous invite à regarder à la suite le Washington Post, le New York Times, Le Monde et Salon.

Qu’en dites-vous ?

Tags : Français, Médias
Commenter cet article