Retrouvailles, brandy et Skype

Publié le 22 Décembre 2005

Puerto_banus_spain J’peux pas résister.

Je viens de sortir d’une conférence dans le sud de l’Espagne où j’ai parlé de l’impact de l’internet sur la vie des correspondants… mais c’est pas le sujet.

Le hasard veut que mon pote Guillaume qui a entrepris une traversée de la Méditerranée et de l’Atlantique sur un voilier fasse escale juste à côté (Puerto Banus, à trois encablures de Marbella). Pour en savoir plus allez donc visiter son blog. Nous nous sommes donc retrouvés. Bonne bouffe, histoires de mer et de tempêtes avec comme seule ombre au tableau un temps de cochon et « un vent de 35 nœuds » dit mon pote le navigateur.

L’heure est ensuite venue de se connecter pour vérifier les courriels, envoyer le billet antérieur. Le problème : impossible de trouver une connexion WiFi. Nous voici donc à minuit, en anoraks avec chapeau de laine, laptop en main (j’utilise NetStumbler qui fait du bruit chaque fois qu’il reçoit un nouveau signal) marchant dans les rues désertes, tête baissée, l’ordi bien en main pour qu’il ne s’envole pas.

Nous avons finalement trouvé un endroit abrité du vent avec WiFi accessible. Mieux, un lobby d’hôtel où nous avons commandé un verre pour qu’on nous laisse tranquilles. C’est le moment de sortir le casque (headset) qui assure une excellente qualité audio et nous voilà communiquant par Skype avec nos familles respectives pour le prix d’un verre d’anis et d’un verre de brandy Carlos V.

Pas mal, non ?

Commenter cet article