FON et le téléphone

Publié le 19 Décembre 2005

Je continue avec ma série de billets sur FON, le réseau qui devrait permettre de partager l’accès WiFi à l’internet dans le monde entier… s’il réussit (voir ce billet et celui-ci).

FON parie largement sur l’intérêt des connexions WiFi pour la téléphonie internet (VoIP, Voice Over Internet Protocol) beaucoup moins chère que l’autre, voir gratuite. Martín Varsavsky, le fondateur s’appuie pour cela sur le fait que Skype a déjà servi plus de 17 milliards de minutes et que c’est le second programme le plus téléchargé de l’histoire. Limitée aujourd’hui aux communications à partir de connexions fixes, elle gagnerait beaucoup si elle pouvait être utilisée de façon plus mobile, depuis n’importe quel point d’accès.

“A moyen terme, nous a expliqué Varsavsky par courriel, la technologie permettra aux usagers de se déplacer librement, de façon totalement transparente, sans perdre la connexion. Cela permettra, par exemple, que les utilisateurs se servent du réseau WiFi, pour la téléphonie mobile basée sur VoIP (les téléphones reçoivent les signaux par leur connexion sans fil). Ceci suppose une transformation profonde des tarifs imposés aux usagers par les opérateurs : les prix seront réduits de manière radicale et les usagers pourront utiliser des téléphones mobiles WiFi, tel que le WiFiFON. » Le WiFiFON est, bien sûr, un appareil qui sera mis en vente par FON.

La perspective d’utiliser un réseau WiFi étendu, notamment pour les conversations téléphoniques est extrêmement séduisante, mais les obstacles ne manquent pas. J’en parlerai demain.

Commenter cet article