Wireless pour Katrina ou Quand la technologie sert à quelque chose

Publié le 6 Octobre 2005

Une des technologies les plus utiles dans le contexte du cyclone Katrina a été la communication wireless longue distance bricolée par des volontaires dans les zones où les lignes de téléphone fixe ne fonctionnaient plus.

Un article du New York Times de ce mercredi donne plusieurs exemples de comment les gens se sont organisés pour permettre aux sinistrés de Louisiane d’échanger des informations.

Vous pouvez trouver une discussion fort intéressante sur « Les réponses d’internet aux désastres » sur Yi-tan un des sites de mon ami Jerry Michalski ici et .

De son côté, la Croix Rouge (International Federation of Red Cross and Red Crescent societies - IFRC), vient de publier un document sur l’importance de l’information dans les catastrophes. Il y est notamment écrit que « l’information est aussi précieuse que la nourriture, l’eau ou un abri pour les communautés affectées par un désastre ».

Une des questions qui se pose c’est de savoir comment technologie et organisation sociale s’appuient l’une sur l’autre pour aider à résoudre les problèmes. C’est peut-être le rapport entre certaines architectures décentralisées et un fort travail communautaire local qui offre les meilleures perspectives. Qu’en pensez-vous ? Avez-vous des exemples concrets »

Si le sujet vous intéresse j’essayerai d’y revenir avec plus de détails.

Commenter cet article