Comment mesurer la blogosphère ? (et cela vaut-il vraiment la peine ?)

Publié le 11 Août 2005

Procopeparisindexhodder Mary Hodder propose sur son site Napsterization.org de substituer le « ranking » des blogs par un algorithme concocté par la communauté des blogueurs.

L’idée de fond est que le classement - vieille habitude de nos sociétés – est utile pour la pub et pour les entreprises de PR qui veulent savoir à qui s’adresser, mais qu’il ne correspond pas nécessairement à la mentalité de la majorité des blogueurs. Peu d’entre nous cherchent activement la gloire et/ou la fortune en bloguant (on me dit qu’il y a de meilleures solutions). Nous sommes souvent plus intéressés par un espace de discussion avec un nombre de personnes qui peut être réduit : la fameuse « niche ». Et cela disparaît totalement dans les classements faits pour la plupart sur la base de liens qui conduisent au blog en question (inbound links).

L’article de Mary contient en fait deux propositions différentes:

  • Créer un algorithme plus sophistiqué que le classement par liens. Il pourrait prendre en compte, par exemple, commentaires, lieux d’origine des lecteurs, mendions directes sans liens et mentions indirectes, tags etc. Le tableau proposé par Mary vaut la peine. Voir aussi les commentaires, le billet suivant et les blogs qui en parlent.
  • Confier la « gestion » du processus à la communauté. Au lieu de laisser cela à des entreprises qui le font plus ou moins bien elle estime que « the community should have the chance to participate in to find a different way of perceiving a blog, or the ripples a blog makes ».

    Deux éléments additionnels de réflexion:

  • Dans une discussion que nous avons eue lundi soir, Ken Tyler, fondateur de SeedWiki.com a déclaré que « si on mesure on aura toujours une loi de puissance ». Le fait d’être mesuré modifie notre comportement car nous rêvons de figurer parmi le petit nombre de blogs qui attirent l’essentiel du trafic.
  • Mary a expliqué pour sa part que « les blogueurs peuvent participer ou non à cette discussion sur comment mesurer les blogs, de toute façon c’est en train de se faire. Agences de pub et spécialistes en relations publiques ont décidé de mesurer la blogosphère et ils le font mal ».

    Un algorithme plus sophistiqué me semble intéressant. Le confier à la communauté me plaît – mais il faudra alors que celle-ci se définisse ce qui lancerait un autre fascinant débat. Mais je trouve l’argument de Ken très puissant. Nous sommes mêmes tombés d’accord pour dire que le fait même que le système de mesure en place soit mauvais laisse plein de marges de manœuvre aux blogueurs. Que pensez-vous de tout cela ?

    PS - Tout ceci est né d’une discussion qui a eu lieu au Procope en avril dernier dans le cadre de la conférence « Les Blogs » organisée par Loïc Le Meur.

  • Commenter cet article