Voyages : attention à la personnalisation des tarifs

Publié le 9 Août 2005

Planecherryvegaflickr SouthWest, la compagnie d’aviation américaine qui gagne de l’argent en offrant des vols bon marché, utilise un nouveau système appelé Ding qui lui permet d’ajuster ses tarifs au profil de chacun de ses clients. Ce passage à la personnalisation annonce, selon le New York Times, un bouleversement qui pourrait nous coûter cher.

Le domicile, les destinations favorites, les préférences et même les besoins des clients peuvent être pris en compte. Ceux qui téléchargent Ding doivent accepter un contrat aux termes duquel SouthWest peut « accéder à votre ordinateur pour l’entretien du logiciel et pour des mises à jour ». C’est la première fois qu’une compagnie d’aviation impose ce genre de pratique.

Depuis février, date d’introduction de Ding, les usagers ont obtenu des billets 17% moins chers. Mais une fois que la compagnie sait tout sur eux, rien ne lui interdit d’envoyer au bon moment un courriel avec un tarif plus cher. Elle ne l’a pas encore fait.

D’autres compagnies aériennes s’intéressent à la personnalisation. Ensembles, elles ont perdu 30 milliards de dollars depuis l’an 2000 et tout les pousse à trouver un système plus efficace.

C’est un cas exemplaire d’une alternative à laquelle nous sommes de plus en plus souvent confrontés : donner des informations nous concernant en échange d’un avantage à court terme à des entités qui peuvent ensuite les utiliser conformément à leurs intérêts qui ne sont pas nécessairement les mêmes que les nôtres.

Est-ce que je fais dans la parano ?

[Photo de CherryVega trouvée sur Flickr.com]

Commenter cet article