11 niveaux de journalisme-citoyen et une réserve

Publié le 15 Juin 2005

Steve Outing, qui coordonne le superbe E-Media Tidbits, blog collectif sur tout ce qui touche les médias online, vient de publier une sorte de typologie du journalisme citoyen sur le site de l'Institut Poynter.

Plutôt que de le faire d’une façon abstraite, il l’a conçue comme des étapes que les médias traditionnels peuvent suivre s’ils décident de donner plus de voix à leur lecteur.

Je me contente ici de citer librement ses 11 étapes en invitant ceux que ça intéresse à lire l’article dans son intégralité. Ils y trouveront en outre toute une série d’exemples montrant la diversité de ce qui se fait déjà.

Donne des exemples pour chaque catégorie

1) Premier pas: permettre au public d’ajouter des commentaires aux articles;

2) Deuxième pas: permettre aux citoyens d’ajouter leurs informations aux articles des journalistes professionnels;

3) Soyons sérieux: le journalisme open source qui implique une collaboration entre le reporter professionnel et ses lecteurs (certains d’entre eux en tous cas) sur tel ou tel article;

4) La maison des blogs… comme le fait Le Monde;

5) Les blogs de “transparence”: des lecteurs ayant accès au matériel nécessaire bloguent sur librement sur ce qui se dit en bien et en mal du journal;

6) Le site de journalisme citoyen version contrôlée (“edited” en anglais) sur lequel le public rapporte ce qui lui chante alors qu’un responsable se contente de limer les angles les plus aigus;

7) Le site de journalisme citoyen version libre: tout ce que le public veut publier est publié sans correction;

8) Ajouter une édition imprimée, une fois par semaine par exemple, des meilleurs contributions du public;

9) L’hybride: journalisme professionnel + citoyen dont le cas le plus connu est le site coréen OhMyNews (voir ce billet);

10) Intégrer journalisme citoyen et journalisme professionnel sous un seul toit. Toutes les sections sont faites de ces deux types de contribution et chacune est clairement identifiée pour que l’usager puisse s’y retrouver;

11) Le WikiJournalisme (comme dans WikiNews, ou dans Wikipedia ; voir ce billet et celui-ci, entre autres): l’étape suprême dans laquelle les éditeurs sont les lecteurs eux-mêmes.

Ajoutons à cette liste qui fait immanquablement réfléchir que dans un billet sur E-Media Tidbits publié le même jour, Outing formule une réserve sur le terme « journalisme citoyen/média ». Il préfère celui de « média personnel » proposé par J.D. Lassica, mai surtout il nous invite à proposer mieux et à tous à faire assaut de créativité personnelle.

Des idées ?

Je lui transmettrai les meilleures…

Tags : Français, Médias
Commenter cet article