Le style de l’Open Source Business Conference à San Francisco

Publié le 7 Avril 2005

J’ai suivi les travaux de la seconde Open Source Business Conference qui vient de réunir dans un très luxueux hôtel de San Francisco des capitaux risqueurs, des responsables informatiques de grosses boîtes et des entreprises qui parient sur le modèle du logiciel libre.Lessigosbc

J’en parlerai plus longuement mais d’ores et déjà je voudrais vous signaler deux moments hauts en couleur et signification :

  • La conférence magistrale de Lawrence Lessig, professeur de droit à l’Université de Stanford et grand avocat du logiciel libre qui ne pouvait que s’en prendre aux pratiques de Microsoft comme le raconte cet article de ZDnet.
  • L’intervention de Jason Matusow, dirigeant de Microsoft comparé par InfoWorld à un catholique prêchant en terre protestante. Il n’y a pas si longtemps que Bill Gates assimilait les tenants de l’open source à des « sortes de communistes des temps modernes » (voir ce billet).

    Je ne parle pas encore du contenu de la conférence mais de son style qui consiste, en l’occurrence à réunir les contraires (partisans et critiques de Microsoft, des logiciels libres, de Wall Street, etc.) dans l’espoir de « faire avancer le schmilblick » et d’abord, de gagner de l’argent.

    C’est toute une culture, tout un art, et quand la mayonnaise prend, c’est fascinant.

    J’imagine que cela peut choquer. C’est le moment d’en parler…

  • Commenter cet article