Comment le sans fil reconfigure l’espace

Publié le 16 Mars 2005

Cet article de Tech Central Station donne deux exemples intéressants de reconfiguration de l’espace public.

Les 4 employés d’une jeune boîte de Seattle – au joli nom de Delicious Library – se réunissent tous les jours pour travailler dans un café de la zone universitaire où ils bénéficient d’une connexion WiFi gratuite (l’exemple est pris dans Wired).

L’auteur, le fameux Glenn Reynolds créateur du blog conservateur Instapundit, raconte en outre comment il a blogué d’une voiture en marche (il précise qu’il n’était pas au volant, mais sur la fameuse 280 qui dessert Silicon Valley, j’ai vu des gens taper sur un clavier tout en conduisant… assez vite).

Reynolds y déclare aussi ses préférences pour WiFi (un système construit du bas vers le haut et donc plus adaptable) à la communication par le réseau de téléphonie cellulaire (créé de haut en bas par la société Verizon dans l’exemple en question).

Mais sur le fond il estime que les deux technologies sont vraiment différentes et qu’elles peuvent fort bien se côtoyer. « Avec une approche multiple, écrit-il, tout le monde gagne. »

Commenter cet article