Craigslist : Petites annonces dans l’espace sidéral

Publié le 1 Mars 2005

CraigslistparisJ’aurais du parler de la Craigslist il y a longtemps. Installé à Paris depuis peu, ce site de petites annonces locales est né à San Francisco en 1995. Ce « réseau de sites de communautés locales » est maintenant présent dans 99 villes et 19 pays. Le 15 mai il s’affranchira du cyberespace pour lancer une offensive majeure en direction des étoiles qui nous entourent bien au-delà du système solaire.

Mais commençons par le commencement. Craigslist est gratuit (sauf pour les offres d’emploi). On y trouve de tout et ça marche sans histoire. Allez donc y faire un tour (le contenu est an anglais pour le moment).

Pousse les journaux à s'intéreresser à la toile

Outre l’usage concret que chacun d’entre nous peut en faire pour trouver une chambre, rencontrer l’âme sœur ou vendre sa vieille moto, Craigslist est un des aiguillons les plus efficaces pour faire bouger les quotidiens traditionnels.

Les petites annonces sont en effet une source importante de revenus pour les journaux. Si on trouve mieux et moins cher sur la toile (qui dit mieux que gratuit ?) les lecteurs suivent. C’est une des raisons pour lesquelles les quotidiens se sont intéressés à l’internet.

Mais Craig Newman, le fondateur, et Jim Buckmaster le PDG de sa boîte s’attaquent maintenant à l’espace sidéral rapporte le Mercury News.

Dans une vente aux enchères organisée sur eBay, Buckmaster vient de remporter le droit (pour 1,225 dollars) d’envoyer le premier message civil à une année lumière dans l’espace sidéral.

With a little help from Nasa

La transmission est prévue pour le 15 mai. Elle comprendra un message de Craig Newman qui aurait déclaré avec le sourire de circonstance « Nous croyons qu’il pourrait y avoir une opportunité commerciale infinie ». Le porteur est le Deep Space Communications Network de la Nasa.

Et si vous ne me croyez pas – même après huit ans passés en Californie j’ai eu des doutes – lisez leur communiqué. Si vous essayez de poster une annonce vous serez invité en bas du formulaire à cocher une case disant « ok to transmit this posting into outer space ».

Vous pouvez même lire directement leur communiqué de presse. Il vaut son pesant de sourires... geek et sanfranciscain.

Commenter cet article