Les ados ne s’en servent pas comme les adultes (2)

Publié le 7 Février 2005

Les ados se débrouillent peut-être moins bien sur la toile que les adultes quand ces derniers leurs font passer des tests (voir ce billet). Mais la vérité c’est qu’ils s’en servent différemment et qu’en y regardant de plus près on se rend compte qu’ils pigent bien mieux « la nature de la bête ».

La grande différence va droit au cœur du problème : ils adorent l’interactivité alors que leurs aînés ont tendance à privilégier un usage plus linéaire.

« Garçons et filles apprécient de la même manière les communautés où ils peuvent rencontrer de nouveaux amis et échanger des idées avec d’autres personnes ayant des intérêts communs, » affirme le rapport rédigé par Jakob Nielsen, grand spécialiste de « l’usabilité ». Ils apprécient aussi le fait d'interagir avec la machine qu'il s'agisse de tests (quizs), de consultations ou de jeux.

« Everyone is in love and there is a love test, and there is a stress test. I get stressed a lot. I probably would take these tests at home,“ commente une fille de 17 ans à propos d’un test trouvé sur un site visité dans le cadre de l’étude.

Peut-être que l’enquête de Nielsen ne va pas assez loin.

C’est ce que semble indiquer un rapport de l’organisation NetDay réalisé en 2004 auprès de 200.000 jeunes des lycées et collèges qui conclue : « Les lycéens ne se contentent pas d’utiliser la technologie différemment aujourd’hui, ils conçoivent leur vie et leurs activités quotidiennes d’une manière différente à cause de la technologie. »

J’ai l’impression que même si elle est plus difficile à cerner, c’est là qu’est la vraie question.

Qu’en dites-vous ?

Commenter cet article