Pages jaunes en photos et les limites de la technologie

Publié le 31 Janvier 2005

Yelllowpagesa9 L'annuaire en technicolor, tel est le nouveau service offert par A9, le moteur de recherche d'Amazon.com.

La possibilité de trouver les commerces proches de chez soi est maintenant chose commune dans les grandes villes américaines. Google l'a lancé en premier avec Google Local. Yahoo a suivi.

Mais Amazon vient de faire preuve d'imagination en accompagnant chaque adresse d'une photo de la boutique en question. Le service est disponible pour dix agglomérations (Atlanta, Boston, Dallas, Chicago, New York, Denver, Los Angeles, Seattle, Portland et San Francisco).

Ça permet de visualiser l'endroit ce qui est commode au moment de s'y rendre.

Des erreurs

Mais faut pas rêver. Certaines images sont mauvaises. Pire il leur arrive de se tromper. Ainsi cette photo censée représenter Ambrosia Garden, un restaurant chinois végétarien proche de mon domicile (je ne vous cache rien…) montre en fait une boutique qui vend des journaux et de l'alcool. Rien à voir si ce n'est que les deux commerces sont proches l'un de l'autre.

Ce qui est vraiment surprenant c'est qu'en dessous vous pouvez voir une séquence de toutes les boutiques du pâté de maison. Il suffit de passer le curseur sur la série des photos pour voir les magasins apparaître les uns après les autres [Attention il faut cliquer sur le lien du restaurant et pas sur la photo pour voir ça]. Et ils invitent les usagers à mettre en ligne leurs propres clichés.

Un logiciel spécial

Erreur et trouvaille s'expliquent par la technique utilisée. Ils sont passés en voiture par toutes les rues des agglomérations (20 millions de photos) pour lesquelles ils offrent le service avec un appareil de photo qui prenait des instantanés à espaces réguliers en même temps qu'ils déterminaient le lieu au moyen d'un GPS. Un logiciel spécial permettait de lier les deux procédés (c'est expliqué ici).

Ils ne sont pas les seuls à se tromper. L'autre jour alors que je cherchais où me loger à proximité d'une conférence qui doit avoir lieu dans l'Arizona, Google Local indiquait sur la carte un prétendu hôtel qui était en fait le siège d'une compagnie de gestions de motels, mais n'avait aucune chambre à louer sur le lieu en question.

Commenter cet article