Le hasard, l'intuition et l'air du temps

Publié le 19 Janvier 2005

Le New York Times de dimanche contenait un intéressant article qui met en parallèle la notion de hasard contenue dans le iPod Shuffle et le dernier livre (il vient de sortir) de Malcolm Gladwell l'auteur de "Tipping Point" (Le point de bascule).

Le iPod Shuffle repose sur la suppression du choix de la musique que l'on va écouter (un concept que je trouve astucieux). En lançant le produit Jobs a lancé le slogan "Life is random".

"Blink: The Power of Thinking Without Thinking", le livre de Gladwell met en valeur l'importance et les mécanismes de l'intuition. Il défend la valeur des décisions que l'on prend vite par opposition à celles pour lesquelles on réfléchi longuement.

Dans un cas comme dans l'autre il s'agit de réactions contre le fait qu'il y trop d'informations, trop de possibilités de choix. L'une comme l'autre sont des réactions contre le rationalisme ou en tous cas la rationalisation.

Les deux solutions sont radicales: supprimer le problème ou court-circuiter le processus qui mène à la réponse. Elles semblent donc toutes les deux vouées au succès.

Sommes nous-là devant une nouvelle philosophie?

John Schwartz, l'auteur de l'article fait preuve d'une salutaire distance. Il qualifie les deux formules d'"ad-phorisms", d'aphorismes a vertu publicitaire ("ad" veut en effet dire publicité en anglais).

Commenter cet article