L'écologie changeante des médias

Publié le 29 Décembre 2004

Les informations recueillies sur le tsunami et ses conséquences invitent à faire le point sur les nouvelles façons que nous avons de nous procurer des informations.

La valeur de la toile n'est plus à démontrer. Elle nous permet d'accéder à une grande variété de sources notamment locales et lointaines ce qui était impossible auparavant.

Il en va de même de l'intérêt des blogs qui permettent de trouver des témoignages directs, non filtrés. Au cours des dernières heures ils se sont avérés particulièrement utiles pour se tenir au courant d'une façon précise des dégâts subis dans de multiples endroits. Chacun d'entre nous peut aussi bien se faire une idée de la situation d'ensemble que de ce qui se passe en un lieu précis.

Aucun d'entre nous ne cesse pour autant de s'informer auprès des sources traditionnelles.

Le nouveau ne cesse d'émerger. L'ancien ne disparaît pas. Les rôles relatifs évoluent. L'écologie des médias est en pleine mutation.

Wikipedia

L'élément nouveau c'est la reconnaissance publique de l'importance de Wikipedia. Les Wikis, rappelons-le sont des sites dont le contenu est créé par les usagers. Par toute personne qui a envie d'intervenir.

J'imagine que plusieurs d'entre vous ont visité sites traditionnels, blogs et la section de Wikipedia consacrée au tsunami.

J'aimerais bien savoir ce qu'ils pensent des qualités de ces différents médias. Comprendre cette nouvelle écologie des médias me semble indispensable. Rien de mieux si nous voulons y parvenir que d'en discuter tous ensembles.

Tags : Français, Médias
Commenter cet article