Censure dans le sans fil

Publié le 20 Décembre 2004

Cellpornnyt041220 Les opérateurs américains de téléphonie mobile se transforment en censeurs. Selon le New York Times de ce matin, Cingular (le plus grand) cessera bientôt de vendre à ses abonnés des images de stars du ciné porno… vêtues.

Les compagnies de téléphone ne sont pas responsables de ce qui se dit sur leurs lignes mais la FCC (Commission fédérale pour les communications) estime qu'aucune règle ne régit le contenu vendu par les opérateurs de téléphonie mobile.

L'interprétation restrictive de Cingular s'explique par la peur de voir le service boycotté par certaines congrégations religieuses du sud.

Le porno étant partout une source non négligeable de revenus on verra qui de la morale étroite ou du portefeuille gourmand l'emporte.

Habillés

En attendant, Playboy qui vend des vidéos de striptease de huit minutes pour mobiles en Europe, s'apprête à mettre sur le marché américain des photos de manequins... habillés. Les plus salées sont celles de Sports Illustrated sur lesquelles des topless qui cachent leurs seins avec leurs bras.

L'ordre moral est arrivé dit en gros l'analyste interrogé par le New York Times qui estime que les opérateurs "réagissent au climat politique" et suivent l'exemple de Wal-Mart qui élimine systématiquement tout ce qui peut choquer les plus prudes.

Il est facile pour un européen de se gausser de ce genre de décision et de la dénoncer, mais je me demande s'il est bien vrai que de telles attitudes sont impensables sur le sol (ou dans les airs) du "vieux" continent.

Commenter cet article