Mobiles en l'air

Publié le 13 Décembre 2004

Les Américains ont du mal à comprendre que les téléphones portables ne servent pas qu'à causer. Moins de 5% du revenu des entreprises du secteur proviennent de la transmission de données (contre près de 25% pour la japonaise DoCoMo et 14,3% pour Orange).

On regrette d'autant plus ce retard que la Cour suprême semble sur le point de permettre l'utilisation des dits mobiles en avion. L'avantage c'est que chacun d'entre nous va pouvoir combler ses temps morts en appelant ses copains. L'inconvénient c'est que les collègues sont sur le point de tirer exactement les mêmes conclusions. La cacophonie menace.

Espérons que les Américains en profitent alors pour se mettre au SMS qu'ils ont encore besoin, dans leur grande majorité, de découv

Commenter cet article