Bras de fer (virtuel/réel) à distance

Publié le 3 Décembre 2004

Je suis jaloux. Voilà des gens qui ont trouvé beaucoup mieux que les mots ou les images pour montrer ce qu'on peut faire avec l'internet: un bras de fer à distance.Armwrestlingjist

Six musées américains se sont dotés d'appareils permettant de mesurer sa force d'un bout du pays à l'autre. Je vais m'asseoir à San José devant une machine dont sort un bras (d'aluminium et pas de fer). Vous en faites autant devant sa jumelle à New York et nous pouvons nous affronter en direct par internet interposé. (C'est pas moi sur l'image. C'est un journaliste de PC Magazine qui a fait l'expérience. Le New York Times en a aussi parlé.)

Le principe appliqué appartient à la branche des TIC baptisée "haptics": lié au sens du toucher. (J'ai l'impression, sans en être certain, que c'est la même origine que le mot français "happer". Tout éclaircissement serait bienvenu). Elle permet de recréer des sensations physiques à distance: la présence d'un bureau à contourner pour les vidéoconférences en trois dimensions, ou les opérations à cœur ouvert entre le Massachusetts et le Venezuela.

Plus encore que la technologie dont j'ai pu faire l'expérience un jour dans les laboratoires de la University of Southern California à Los Angeles, je trouve vraiment géniale l'idée didactique consistant à transmettre la sensation la plus simple, celle de la force, pour faire comprendre une technologie particulièrement décoiffante.

Songez à ce que sera le journalisme quand il vous permettra d'assister en 3-D sur votre table à un match de foot… ou à un combat de rues…

Commenter cet article