Après la Wikipedia, les Wikinews

Publié le 1 Décembre 2004

L'équipe qui a lancé Wikipedia (une encyclopédie de plus d'un millions d'articles dans 75 langues, tous écrits par des gens comme vous et moi) s'attaque maintenant au journalisme avec Wikinews (encore en phase bêta).

A la base des deux on trouve le même principe: tout internaute peut y participer. Les révisions sont faites par les participants eux-mêmes. Le ton est conçu pour convenir au plus grand nombre. "Le modèle Wiki donne lieu à beaucoup moins de problèmes que vous n'imaginez," m'avait écrit Jimmy Wales, l'initateur de Wikipedia en janvier dernier. "Ça n'est guère gratifiant pour les usagers de publier du mauvais contenu ou des agressions car tout cela est éliminé très rapidement..." par d'autres usagers vigilants.

Après mûre réflexion et moult discussions rapportées par Wired News, l'équipe entend appliquer le même modèle à l'actualité.

On pense à l'exemple coréen de OhMyNews (voir cet article en français) qui compte avec 38 journalistes à plein temps et auquel participent aujourd'hui plus de 32.000 citoyens-reporters selon le AsiaTimes.

Dans la mesure où ils tolèrent et même encouragent les commentaires des lecteurs, les blogs, celui-ci comme les autres, ne sont qu'un timide premier pas dans la direction du journalisme de collaboration qui devrait marquer l'évolution la plus importante des prochaines années. Est-ce que je me trompe?

Commenter cet article