Anniversaires et changements profonds

Publié le 9 Mars 2003

Mosaic est né il y a dix ans. C'était le premier navigateur permettant de visualiser de façon simple et relativement agréable le contenu de la toile. Consacration de son impact sur le grand public, il y a cinq ans en mars, le New York Times et El País lançaient chacun un supplément technologie "Circuits" et "Ciberpaís" respectivement pour suivre le phénomène et l'expliquer. D'autres ont essayé de suivre mais la plupart on dû renoncer. Que s'est-il donc passé pendant cette période?

San Francisco, Californie, 9.mar.03

Au début de 1998, la justice états-unienne semblait vouloir limiter l'expansionisme de Micosoft. En quelques semaines la fortune personnelle de Bill Gates était passée de 40 milliards à 32 milliards de dollars. Elle est aujourd'hui évaluée à 29 milliards malgré les ravages de la crise, Netscape a cessé de le gêner et le monopole n'est plus inquiété.

Larry Elison, président d'Oracle, annonçait en janvier 1998 que "Avec le passage de l'analogue au numérique, dans 5 ans tous les appareils ménagers seront des ordinateurs". Il s'est trompé sur le calendrier, pas sur la tendance.

Les voyeurs et les espions

C'était aussi l'époque de l'apparition des webcams. La plus connue,, celle de Jenny, suivait ses mouvements 24h sur 24. La plus curieuse, celle de June, était censée surveillée les fantômes sous son lit. Surprise de cette rétrospective, les deux sites sont toujours actifs. Cela confirme l'attrait des usagers pour la communication horizontale, qu'il s'agisse du courrier électronique, des messageries instantanées, des blogs ou des images en direct de leurs vies et de leurs fantasmes.

C'était aussi l'époque où les parents de Silicon Valley s'essayaient, grâce à des webcams, à surveiller leurs enfants à distance pendant qu'ils étaient à la garderie. Dans le monde d'aujourd'hui, des dizaines de millions de caméras de surveillance suivent les faits et gestes des grands comme des petits.

En février 1998 Egghead, une chaine spécialisée dans la vente de logiciels, décidait de fermer ses 80 magasins pour se consacrer à la vente sur la toile. Elle a été absorbée par Amazon.com alors que l'on a constaté une double évolution: d'une part le succès de quelques commerces entièrement online ultra puissants comme Amazon précisémment, ou eBay (qui confirme une fois de plus l'importance de la communication horizontale).

L'autre succès est celui des entreprises du monde réel qui ajoutent à leurs installations physiques une forte présence sur le web (tel est le cas en Californie de Safeway qui compte sur l'aide de la britannique Tesco). Entre temps, nous avons assisté à l'effondrement de Webvan, fondée en 1997. Elle vendait sur la toile tout en investissant des milliards de dollars dans des installations physiques inutilement sophistiquées.

"Une dynamique est apparue dans laquelle il y avait plus d'argent que de temps, ce qui a conduit à des excès," vient de reconnaître Marc Andreessen, créateur de Mosaic, dans un entretien avec Wired News. Et d'ajouter que, du fait de "l'excitation" il y eut "trop d'embauche, trop de serveurs, trop de logiciels nouveaux. Ensuite de quoi il a fallu faire le ménage après la grande fête."

La Silicon Valley continue de peiner. Red Herring, revue de la nouvelle économie a du fermer boutique la semaine dernière après 10 ans d'existence. Certaines entreprises profitent directement des besoins accrus du Pentagone ou de l'obsession généralisée pour la sécurité. Mais l'incertitude dominante freine dépenses et investissements. La fameuse "sortie du tunnel" est encore loin.

Profondes transformations sociales et technologiques

L'histoire ne s'arrête pas avec l'éclatement de la bulle sur lequel on a tant écrit. Elle ne fait même que commencer. Pour Andreessen, "Toute nouvelle technologie semble passer par un cycle de 25 ans avant d'être adoptée[…] Avec l'internet nous n'avons vraiment connu que les dix premières années du cycle."

L'adoption des technologies de l'information et de la communication ne cesse de gagner du terrain. La société Tupperware qui en février 1998 avait déclaré qu'elle se refusait à avoir recours au Web, a maintenant son site. Les soldats des forces spéciales états-uniennes qui se préparent à combattre en Iraq ont les leurs, de même que les pacifistes qui ont ainsi pu mobiliser plus de 10 millions de personnes contre la guerre le 15 février dernier.

Plus subtilement, nos modes de vie changent à commencer, par exemple, par une chose aussi simple que notre façon de prendre des rendez-vous. Nous arrêtons de moins en moins souvent le lieu ou l'heure précise à l'avance. Le réflexe est aujourd'hui de dire: "on se voit vendredi soir" et de s'en remettre au téléphone portable pour fixer les détails au dernier moment. Cela vaut pour un couple ou pour les centaines de personnes participant à un rave.

Évalués à 100 millions en mai 1998 par le Computer Industry Almanach les internautes sont maintenant près de 600 millions selon Nielsen/NetRatings. Il y a cinq ans, il fallait expliquer ce qu'était l'internet. Googler fait maintenant partie du vocabulaire quotidien. Aujourd'hui nous devons aider à comprendre comment fonctionnent les réseaux et comment ils transforment culture, économie et société.

La fortune de Gates: http://web.quuxuum.org/~evan/bgnw.html

La webcam de Jenny

Site de June Houston

Computer Industry Almanach

Nielsen/NetRatings

Commenter cet article